Projet

 

Le prolongement du RER E à l’Ouest permettra de relier la gare d’Haussmann Saint-Lazare à Mantes- la-Jolie en passant par La Défense et Poissy. Ce projet a de multiples intérêts, il désengorgera le RER A, il améliorera l’accessibilité de la Seine-Aval ainsi que la desserte des gares du Nord et de l’Est, ainsi que de l’aéroport Charles de Gaulle.

Entre Haussmann Saint-Lazare et Nanterre La Folie, le prolongement du RER E nécessite la construction de nouvelles infrastructures souterraines (tunnel, ouvrages en ligne et 2 gares).

La mise en service de ce tronçon est prévue pour 2022.

 

Ces nouvelles infrastructures souterraines ont fait l’objet d’études préliminaires qui ont été réalisées par setec tpi en 2010 et 2011.


Missions

 

La mission du groupement setec/ Egis/ Agence Duthilleul comprend la MOE complète études et travaux (AVP, PRO, ACT, DEF, AOR) du gros-œuvre, du second œuvre et des équipements des gares, ainsi que de la voie et de la caténaire entre l’arrière gare Haussmann St Lazare et Nanterre La Folie.

 


L’essentiel

 

Maîtrise d’œuvre complète des infrastructures souterraines

Client : SNCF Réseau

Co-traitants : Egis, Agence Duthilleul

Période  : Juillet 2012 – Décembre 2022

 


©Anne-Claude Barbier pour setec tpi

en bref


8km tunnel
2nouvelles gares
2020date de finalisation
Le défi de la construction de la gare CNIT-La Défense

Le volume de la gare CNIT-La Défense doit s'inscrire sous la voûte du CNIT, ouvrage emblématique de La Défense, construit il y a 60 ans et constituant un record mondial de portée (environ 220 m entre les trois points d'appui) pour ce type de construction. Le défi à relever consiste à en assurer l'intégrité, ainsi que des bâtiments qu'il abrite et dont l'exploitation  doit être maintenue pendant les travaux. Ce résultat sera notamment obtenu en réalisant la mise sur vérins intégrale de ces bâtiments.