Projet

 

Le projet confié à setec tpi est le premier tronçon de la nouvelle ligne du Grand Paris Express qui va être construit. Il s’agit du secteur sud-ouest de la ligne 15 faisant le tour de Paris, secteur allant de Pont de Sèvres (sur Boulogne) à Villejuif, secteur de 12 km comportant 8 gares et 13 puits d’accès des secours.

 

Le futur métro automatique empruntera le tronçon à 60 km/h de moyenne, arrêts compris, et plus de 100 km en pointe, avec un train transportant 1 000 personnes toutes les 90 secondes en période d’affluence.

 

 

Pour savoir plus sur l’aménagement urbaine en surface : Gare routière de Châtillon-Montrouge

 


Missions

 

setec tpi est mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre. Il est en charge du pilotage de l’équipe. Les missions de setec tpi couvrent la totalité des missions de la loi de Maîtrise d’Ouvrage Publique depuis le tout début de la conception jusqu’à la mise en service, à savoir :

  • pour les études, AVP, PRO et ACT (avant-projet, projet détaillé et établissement des appels d’offres et passation des marchés) ;
  • pour les travaux, VISA (contrôle des plans d’exécution), DET et AOR (Direction des travaux et Aide à la Réception) et OPC (Ordonnancement, Pilotage et Coordination).

L’ensemble de ces missions s’appliquent aux infrastructures pour l’ensemble du projet et aux corps d’état techniques et architecturaux (ainsi que la conception fonctionnelle) pour les gares et les puits d’accès de secours.

 


L’essentiel

 

Client : Société du Grand Paris

Groupement de maîtrise d’œuvre études et travaux : setec tpi mandataire

Partenaires : setec bâtiment, setec organisation, terrasol, planitec btp, setec international, sodecset, setec hydratec, setec ferroviaire

Co-traitants : Ingérop CI, Gazeau Architecte, Atelier Barani, Ar.therme, Périphériques, Agence Brunet Saunier, Agence Duthilleul

Période : 2013 – 2025

 

 

 

©Anne-Claude Barbier pour setec tpi

en bref


12km de tunnel
8gares souterraines
13ouvrages annexes
Un projet technique complexe

Une géotechnique difficile avec présence de carrières anthropiques souterraines sur plus de 3 km, argiles très déformables ou secteurs alluviaux, dans un contexte de bâti très dense. Ouvrages profonds (25 à 60 m). 

Des contraintes fonctionnelles du projet très fortes :

insertion dans un maillage urbain dense impliquant un phasage complexe, un programme fonctionnel de haut niveau, un trafic passager fort (24 000/h), des objectifs architecturaux ambitieux. Un projet à multiples interfaces : infrastructures-  corps d’état, mais aussi avec le système ferroviaire et les collectivités urbaines pour l’insertion urbaine du projet. Conception du projet des gares en 3 Dimensions (outils BIM Revit).