RECHERCHE
ACTUALITÉ | CONTACT
Références
Références > Structures complexes


Structures complexes

1999 - 2001 (mise en service).

  • Maître d'ouvrage
    Service des Travaux Publics de Monaco.


  • Maître d'œuvre
    DORIS Engineering.


  • Entreprise générale
    BEC Frères - Dragados.


  • Caractéristiques principales
    Longueur : 350 m.
    Largeur : 44 m.
    Hauteur : 19 m.
    Tirant d'eau : 16 m (partie émergée : 3 m).

L'Etat de Monaco a décidé la réalisation d'un ouvrage maritime complexe destiné à protéger le Port de la Condamine et à permettre le développement de certaines activités économiques et d'animation.

A cette fin, l'extension du port est réalisée par une digue semi flottante et un terre-plein prolongeant vers le Nord-Est l'actuel quai Antoine 1er.
Cette digue est maintenue en place du côté du large par des lignes de mouillage et du côté terre-plein via un système d'appui ("rotule").

La digue a une triple fonction :
  • protéger le Port de la Condamine et tranquillisation de l'avant port (fonction brise-lames),
  • assurer l'accostage de navires de croisière (fonction quai),
  • permettre un gain de terrain sur la mer et offrir des infrastructures de parking, stockage et gare maritime (fonction infrastructures de bâtiments).
Constituée d'une coque en béton haute performance précontraint, la digue semi flottante comporte, à l'intérieur, quatre niveaux de parking ainsi qu'une gare maritime et un phare à son extrémité vers le large.
Un système de compartiments et de ballasts liquides et solides lui permet d'assurer une assiette inférieure à +/- 0.5 ° et un gîte inférieur à +/- 2°. La digue est prévue pour résister aux efforts de séisme et à des hauteurs de vague de 8 mètres.
Une des particularités du projet est que la digue a étéentièrement réalisée en cale sèche à Algésiras, près de Gibraltar, puis amenée par flottaison jusqu'à Monaco.
  • Mission de setec tpi
    Pour le compte du groupement d'entreprises BEC Frères - Dragados, setec tpi effectue :
    - les études d'exécution de la digue en phase de remorquage et en phase de service,
    - l'établissement des plans de coffrage, de câblage et de ferraillage (1480 plans).

Des calculs complexes

Le comportement de la digue en phase de remorquage a nécessité des études hydrodynamiques complexes ainsi que le développement de modèles aux éléments finis spécifiques.

setec tpi a également développé un programme particulier de calcul des armatures selon le règlement norvégien (calcul d'ouvertures de fissures).
Structures complexes